- Le LINK TRAINER

Historique : Dans les années 1920

Edwin A Link travaillait dans l'usine familiale (Binghamton état de New York) qui construisait des orgues et des pianos. Passionné d'aviation, il prenait régulièrement des cours de pilotage, malheureusement, la crise financière mit fin à ce loisir onéreux. C'est alors qu'il eu l'idée de construire un simulateur de vol en adaptant soufflets, pompes et valves qui servaient à la fabrication des orgues !
En 1928, il quitte l'usine familiale pour créer sa société de fabrication de simulateur, dépose plusieurs brevets et, en 1931, il reçoit officiellement la licence de constructeur de simulateur de vol.
A partir du modèle original, plusieurs constructeurs développèrent leur propres simulateurs dont la majorité furent peint en bleu d'où leur nom familier : « blue box ». La seconde guerre mondiale nécessitant un grand nombre de pilote, plus de 7.000 Link trainer furent construits aux Etas Unis et plus de 35 pays acquirent les licences ou en importèrent. Le Link Trainer du CAEA, a été prêté par le CELAG pour une durée de cinq ans renouvelable.
La restauration : Le CAEA à commencé la restauration du Link en Mai 2011. Dans un premier temps, la base et la cellule ont été séparés. Puis la base a été restaurée, la cellule devrait suivre début 2012. Toutefois, faute de plan et éventuellement de pièces nous ne sommes pas certains de pouvoir restaurer le Link d'une manière fonctionnelle.

 

link-1
Le Link Trainer au CELAG avant sa livraison au CAEA
link-2
Vue du poste de pilotage