Sud Aviation / Sikorsky HSS-1 (S-58 - H-34)

Etats-Unis France  Transport, recherche et sauvetage

   - Historique


Le Sikorsky S-58 fut étudié par le bureau d'études de Sikorky dirigé par M. Gluhareff pour répondre aux besoins de l'US Navy pour la lutte anti-sous-marine. Il a volé pour la première fois sous la désignation XHSS-1 le 8 mars 1954 à Bridgeport.
Le fuselage est en magnésium et alliage d'aluminium, avec un peu de titane et d'inox. Le train d'atterrissage est fixe tricycle. Le moteur est un Wright R-1820-84B/D 9 cylindres radial de 1.525 CV, refroidi par air, situé à l'avant du fuselage, derrière de larges portes. Le poste de pilotage biplace côte à côte, en double commandes, est situé en hauteur, au-dessus du moteur et de la soute. Celle-ci accueillant de 16 à 18 passagers, ou pour un usage commercial, 6 passagers en version deux compartiments. La capacité totale en carburant est de 992 litres.

Après la mise en ligne d'hélicoptère Bell 47G, Alouette II et Sikorsky S.55 dans les 1éres années de la guerre d'Algérie, le besoin s 'est fait sentir pour un appareil de plus grand tonnage.
La licence du Sikorsky S-58 fut donc acquise par Sud-Aviation pour palier ce besoin.

Deux versions ont été fabriquées à Marignane :
- le modèle Armée H-34A
- le modèle Marine HSS-1

Le premier vol d'un appareil construit par Sud-Aviation eu lieu le 21 mai 1957.
Le total semble avoir porté sur 166 hélicoptères assemblés et construits, dont 44 HSS-1.
Les H-34A ont été largement utilisés en Algérie, dont certains, surnommés " Pirate ", ont été armés, pour l'appui-feu, de canons de 20 mm et de mitrailleuses de 12,7 mm.
Dans la Marine, les HSS-1 ont servi de 1957 à 1979, notamment au sein des flottilles 31F, 32F, 33F et des escadrilles 10S et 20S.

Au H2

   - Production

La première machine de série a volé le 20 septembre 1954.
Plusieurs versions ont été mises en service :
H-34A/CH-34A Choctaw, pour le transport, en service dans l'US Army.
H-34C/CH-34C Choctaw, identique au CH-34A, avec un équipement embarqué de recherche.
HSS-1L/LH-34D, version du Seabat pour terrains enneigés et temps froid.
HUS-1/UH-34D Seahorse, utilitaire pour les Marines, première commande le 15 octobre 1954 et mis en service en janvier 1957.
HUS-1Z/VH-34D, version VIP du Seahorse.
HUS-1A/UH-34E Seahorse, pour opérations d'urgence.
HSS-1/SH-34G Seabat, version anti-sous-marine, commandée par l'US Navy le 30 juin 1952 et entrée en service en février 1954.
HSS-1N/SH-34J Seabat, développement du SH-34G pour l'US Navy. Cette version utilise un équipement de stabilisation automatique utilisable nuit et jour. Cet équipement comprend un radar Doppler Ryan AN/APN-97 et un autre radar calculant la vitesse sol et l'altitude.
Trois version civiles du S-58, dont les S-58B et S-58D semblables au H-34. Le S-58C a deux portes du côté droit de la cabine, les premières livraisons ont eu lieu en 1956-57.
Certains exemplaires ont été modifiés par Sikorsky pour être équipés de turbines couplées Pratt & Whitney Canada PT6T-3 ou -6 Twin Pac de 1800 ou 1875 cv.

La production du S-58 par Sikorsky totalisait 1.766 exemplaires en décembre 1965, lors de son arrêt temporaire. Elle a été relancée pour les besoins de l'US Military Assistance Programme, le contrat étant de 21 UH-34D et 6 SH-34J, ces derniers pour la marine italienne. Au final, 1.821 exemplaires furent livrés par Sikorsky.
Les versions militaires du S-58 ont été livrées à l'Argentine, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Centrafrique, Etats-Unis, France, Haïti, Allemagne Fédérale, Indonésie, Israël, Italie, Japon, Laos, Nicaragua, Philippines, Thaïlande, Taiwan, Uruguay et Pays-Bas.

Westland, en Grande-Bretagne, a produit 382 exemplaires de plusieurs versions à turbomoteur sous le nom de Wessex.

Caractéristiques
Longueur 14,25 m 3 vues
Diamètre du rotor 17,07 m
Hauteur 4,86 m
Poids à vide 3468 kg
Poids total 5383 kg
Vitesse maximale 198 km/h
Vitesse de croisière 160 km/h
Autonomie 300 km
Equipage 2
Passagers jusqu'à 18 suivant les versions
Moteur 1 Wright R-1820 de 1525 CV

 

L'appareil du CAEA
numéro de série Le HSS-1 n° 149 est de construction française, il a effectué son premier vol le 14 avril 1961 et livré un mois plus tard à la Marine Nationale pour modification AFN. Il a ensuite été affecté à la 32F le 30 juin 1961, à la 31F de mai 1964 à novembre 1965 et à la 33F jusqu'en mai 1973. A cette date, il rejoint la section Jeanne d'Arc pour trois ans puis revient à la 31F. Il repart à nouveau pour la "Jeanne" en août 1978 avant de terminer sa carrière en juin 1979 en exposition statique à l'entrée de la BAN de St Raphaël. Il sera ensuite récupéré par l'Armée de l'Air à Toulouse où le Conservatoire est allé le chercher en février 1999.

Nous avons pu le compléter grâce à du matériel mis à disposition par l'association "Les poissons volants" de Plobannalec (29).

Visible dans le hangar

Restauration
Quelques photos de son état en août 1999.
Au HM45 en mars 2002.
Images de 2008.



   - Sources documentaires

Jane's all the aircraft 1966-67.
Guide des hélicoptères militaires. Bill Gunston. Ed Bordas.