Turboméca Artouste II

France  Turbomoteur
sur hélico
sur l'Alouette II

éclaté
l'Artouste éclaté (ici une Artouste III montée sur Alouette III et Lama)


   - Composition


C'est une turbine à roues solidaires, à axe horizontal.
Elle se compose des principaux éléments suivants :
- d'un compresseur centrifuge à un étage.
- d'une chambre de combustion annulaire avec injection centrifuge du combustible.
- d'une turbine axiale à deux étages fournissant l'énergie.

   - Description

Sens de rotation sens des aiguilles d'une montre pour un observateur placé devant l'appareil
Régime d'utilisation 34.000 tr/mn
Régime de croisière économique 33.000 tr/mn
Poids total à sec avec accessoires 144 kg
Longueur 1 476 mm
Largeur 760 mm
Hauteur 678 mm
Puissance maximum autorisée 406 CV en atmosphère standard
Puissance continue en vol de croisière 360 CV en atmosphère standard
Poussée résiduelle environ 30 kg
Carburants Normal :
   Kérosène TRO - J.P. 1. Norme AIR 3405.
   Kérosène TR4 - J.P. 4. Norme AIR 3407.
   Dieseline 47-O. Norme 95-STM. Carburant J.P.5.
Secours :
   Essence MT-80. Norme AIR 3401.
   Autorisée 25 h entre révisions au maximum.
Lubrifiant huile minérale répondant aux spécifications de la norme AIR 3512
Vitesse de rotation maintenue constante quelle que soit la charge par un régulateur isodrome
Démarrage par génératrice démarreur LABAVIA type 2500
Consommation horaire en croisière au niveau de la mer 150 kg/h environ


L'Artouste II a été certifié le 2 mai 1957. Sa production totale est de 1445 exemplaires jusqu'en 1964.
Il a également été produit sous licence en Grande-Bretagne par Blackburn et Bristol Siddeley ainsi qu'en Inde par HAL.

L'Artouste III B motorise le SA315B Lama et le SA 316 B Alouette III. Il a été certifié le 15 décembre 1961.

   - Sources documentaires

Site web Snecma
Plaquette Sud Aviation, description Alouette II (1960 ?)